Jo Wilfried Tsonga

Né le 17 avril 1985 au Mans (France), de père Congolais et de mère Française Jo-Wilfried Tsonga représente la nouvelle génération des champions de tennis. Espérons que sa carrière sera aussi belle que celle de Yannick Noah. Notons que pour l'anecdote il est né la même année que son fils le basketteur de NBA Joachim Noah, que notre dernière Miss France métisse Cindy Fabre et que les anglophones : le jeune prodige de la Formule I Lewis hamilton et la star Leona Lewis.

Il a été surnommé le « Cassius Clay » du tennis, « The Muhammad Ali of Tennis » en raison de sa ressemblance physique avec l'ancien champion du monde de boxe le roi Mohamed Ali.
Ses récentes performances à l’Open d’Australie confirment les dispositions exceptionnelles d’un joueur hors norme. Il faut se souvenir que lors de l’Open de Paris Bercy à l’automne 2004, Tsonga « sort » Mario Ancic (4/6 7/6 6/3), qui fut demi finaliste à Wimbledon quelques mois plutôt. Handicape par une hernie discale, le nouveau numéro deux français doit supporter de longs mois de « galère ». Un temps il songe même à mettre sa carrière professionnelle entre parenthèse.

La renaissance a lieu lors du printemps 2007. Victorieux de plusieurs challengers (Tournois professionnels de seconde zone) il confirme lors du tournoi du Queen’s, épreuve préparatoire au grand chelem londonien, en éliminant Lletton Hewitt (7/6 7/6), ancien numéro un mondial et plusieurs fois lauréat de cette compétition. Jo Wilfried est lancé.
A Wimbledon, il ne s’incline qu’en 1/8ème de finale face à Richard Gasquet. La fin d’année est prometteuse avec une première victoire sur le numéro un français lors du tournoi de Lyon.

Toutefois, Jo Wilfried Tsonga arrive à maturité en ce début d’année 2008 où il élimine à nouveau Lletton Hewitt en ¼ de finale de Sydney.

Le lion est « lâché » dans l’arène où il dévore entre autres et sans états d’âme, Andy Murray, Richard Gasquet, Mikhail Youznhy et enfin Rafael Nadal qui subit une véritable humiliation. Le triple vainqueur de Roland Garros qui est d’ordinaire « insupportable » physiquement pour ses adversaires s’est fait «massacré» par un joueur qui a su allier pendant 3 sets, le cote expéditif de Pete Sampras et la vitesse d’exécution de Roger Federer.
Les responsables du tennis français sont béat d’admiration devant le jeu développé par ce « rescapé » :
  • Christian Bimes, président de la fédération française de tennis affirme qu’il n’avait jamais vu un tel niveau de jeu – et fait un parallèle avec la performance d’Henri Leconte en 1991 en finale de coupe Davis face à Pete Sampras –
  • Patrice Dominguez, Directeur Technique National précise que la performance de Jo Wilfried Tsonga est inédite par la densité exprimée face à un joueur de tel calibre.
  • Guy Forget, la capitaine de coupe Davis et Eric Winogradski, son entraîneur témoignent après la victoire de JoWilfried en ¼ de finale : « Il nous a demandé comment s’entraînent les 10 premiers mondiaux ». Il semblerait que le nouveau finaliste de l’Open d’Australie ait suivi avec attention les conseils des ses aînés.
Jim Courier, double vainqueur du tournoi a prédit ce jeudi 24 janvier 2008 « Une star est née ».

Mieux que quiconque Jo Wilfried Tsonga incarne le tennis moderne et quelque soit le résultat de la finale, le champion français a « inventé » un autre sport et est devenu le plus grand espoir du tennis français.

Source : Les numéros 1 du tennis.

Tsonga très impressionnant face à Hewitt au Queen : tie break à regarder !


4 commentaires:

soulmate a dit…

Héhé il s'entraine pas loin de chez moi !
On lui souhaite plein de réussite en tout cas !

Apologie du Metissage a dit…

Yes, j'espère vraiment qu'il fera une aussi belle carrière que Yannick Noah !
On verra ce qu'il donne maintenant qu'il a été finaliste d'un Grand Chelem.

Titophe a dit…

En tous les cas, il a l'air d'avoir le triomphe modeste, cxe qui le differencie d'Henri Leconte

Apologie du Metissage a dit…

Excuse moi Titophe, je n'avais pas vu ton message. Yes, il a l'air modeste, mais tu sais je pense qu'Henri Leconte avait plus un problème de communication qu'un problème d'égo. En tout cas longue vie à Tsonga !!!

En accès direct, je vous propose ci-dessous une liste non exhaustive, par ordre chronologique, des premiers métis à s'être distingués entre le 16ième et le 19ième siècle !
Vous trouverez ci-dessous une liste de beautés métisses célèbres : mannequins, actrices, chanteuses, musiciennes ou les 4 en même temps qui rayonnent sur les 20ième et 21ième siècles.
Google