Le Général Pétion - Métis et héros de la première république noire


Alexandre Sabès dit Pétion est né en Haïti à Port-au-Prince le 2 avril 1770, de Pascal Sabès un colon français et d'une mulâtresse nommée la dame Ursule (il est de quatre ans le cadet du célèbre Capitaine Delgrès et de 8 ans celui du Général Dumas). Il a un an de plus que le Docteur de Pescay. Il appartenait à la catégorie des affranchis et adopta le pseudonyme de Pétion, en hommage à Pétion de Villeneuve, qui fut membre de la Convention et de la Société des Amis des Noirs. Notons qu'il est né l'année où Jean-Baptiste Pointe du Sable, lui aussi métis haïtien / français, remontait le Missisipi pour fonder quelques années plus tard la ville de Chicago.

Le Général Pétion est une des figures emblématiques de la première nation noire Haïti, c'est personnage de gauche, ce tableau d'un autre métis de renom Guillaume Guillon Lethière "Le Serment des Ancêtres" symbolise l'union des noirs (Jean-Jacques Dessalines à droite) et des mulâtres (Alexandre Pétion) sous la bénédiction du Dieu blanc. Union qui a permis à Haïti de se libérer du joug de Napoléon et de montrer l'exemple à toutes les colonies de l'époque en devenant la première nation noire en 1804.


Il a pris le pouvoir du sud d'Haïti de 1807 à sa mort le 29 mars 1818 (année de naissance de Frederick Douglass qui sera quelques années plus tard administrateur d'Haïti pendant l'occupation américaine), durant cette période, je vous propose ci-dessous anecdote marquante :

En 1815, Pétion a reçu en Haïti Simón Bolívar qui s'était fait chasser du Venezuela et c'est lui qui lui a donné les matériaux nécessaires pour reprendre sa campagne de libération de son pays. Comme contrepartie, il a exigé de Bolívar qu'il fasse émanciper les esclaves de toutes les terres libérées !
Il a établi le lycée Pétion à Port-au-Prince et laissé son nom à la banlieue "huppée" de Port-au-prince : Pétion-ville.

Pour une première esquisse de la personnalité du Général Pétion, ci-dessous un extrait de la pièce de théâtre de Jean Métellus : "Le pont rouge" (Pétion et Dessalines discutent stratégie au sujet de l'indépendance d'Haïti) :


Pétion

Leclerc n'aimait ni les généraux mulâtres ni les généraux noirs.


Dessalines

Il n'était qu'un enfant de choeur à côté de Rochambeau. Rochambeau souhaite tuer tous les nègres de la colonie et en faire venir d'autres qui n'ont jamais entendu parlé de liberté et d'égalité.

Pétion

A bien des égards, Général en chef, je préfère, comme vous affronter la cruauté affirmée de Rochambeau au lieu de lutter contre la stratégie perfide de Leclerc.

6 commentaires:

cédric a dit…

Bonjour , en tant que métis j'en ai marre que l'on me considère comme un Noir . Nous les métis , nous représentons l'union entre la communauté blanche et la noire qui n'ont pas toujours cohabiter paisiblement. Je veux qu'on stoppe de nous prendre pour des Noirs , pourquoi sommes-nous jamais considérés comme Blanc alors tant qu'on y est ? Juste un " coup de gueule " . Au revoir.

Apologie du Metissage a dit…

Salut Cedric

Bien sur d'accord avec toi ! Je comprends, un coup de gueule ca fait du bien parfois :-) Et il est le bienvenu ici !

J'espere à bientot
David

Anonyme a dit…

je ne suis pas métis mais n'empêche ca me dérange quand on dit que les métis sont des noirs l'essentiel c'est que tu sais que tu n'es pas noirs les blancs te considèrent comme noir pour faire de la politique .les journalistes qui disent que barack obama est noir souvent ils précisent tout de suite après que sa mère est blanche
c'est ce que j'ai vu sur france 2 le nouvel observateur. donc tout ça c'est juste l'histoire de semer la confusion certes les journalistes en france sont très mauvais ,incapable d'être objectif ,mais crois-moi ils savent très bien faire la différence entre un noir et un métis .le problème c'est que les blancs sont complexé ils sont persuadés que les métis se sentent plus noirs que blancs (c'est ce qui les poussent à rejeter les métis ) moi en tant que noir j'ai pas cette impression certes il y a des exceptions mais dans les deux sens .l'un de mes potes est un métis né d'un père africain et d'une mère française/italienne ça ne l'empêche pas d'avoir parfois des discours d'extrême droite au point qu'un noir qui ne le connait pas peut le traiter comme il traiterait un blanc raciste .

Aplogie du metissage a dit…

Bonjour cher anonyme et bienvenue,

Je suis complètement d'accord avec toi, et ta remarque sur l'attitude des blancs face aux métis me semble pertinente.

A bientôt j'espère.

David

Créole97 a dit…

Que dire des Antillais peuplé de métisse,même avec des gens à la peau foncé mais ayant dû sang blanc,ou indien ?

Créole97 a dit…

Que dire des Antillais peuplé de métisse,même avec des gens à la peau foncé mais ayant dû sang blanc,ou indien ?

En accès direct, je vous propose ci-dessous une liste non exhaustive, par ordre chronologique, des premiers métis à s'être distingués entre le 16ième et le 19ième siècle !
Vous trouverez ci-dessous une liste de beautés métisses célèbres : mannequins, actrices, chanteuses, musiciennes ou les 4 en même temps qui rayonnent sur les 20ième et 21ième siècles.
Google