Booba, B2O, B2OBA – Métis rappeur détonant

Le rappeur français Booba, de son vrai nom Elie Yaffa, est né le 9 décembre 1976 (comme la beauté métisse Tawny Cypress - année à vérifier car certaines biographies le disent né en 1972) à Boulogne-Billancourt (92100) dans les Hauts-de-Seine d'une mère française (de religion juive) et d'un père sénégalais (comme Stéphane Diagana, Boris Diaw et Disiz la peste).

Comme les métis Craig David, Lenny Kravitz , Mario Van Peebles, Ben Harper , Slash, Walter Mosley ou Lisa Michelle Bonet il symbolise l'union réussie entre noirs et juifs.

Il débute assez tôt dans la chanson, en 1994, avec les groupes Beat de Boul et Time Bomb. Le dernier était formé d'un rappeur français déjà reconnu : Oxmo Puccino.
Il forme ensuite le groupe Lunatic avec un autre rappeur Ali et fait ses preuves avec «Le crime paie» sur la compilation Hostile. En 2002 il signe son premier album solo, Temps Mort.
En 2006, Booba revient en force avec son dernier album Ouest Side que je recommande chaudement.

Son talent lui a déjà (en 2007) valut deux disques d’or (Mauvais œil et Temps Mort) et un titre sur la bande originale du film Taxi 3.
Dans ses paroles il renonce à la morale, fait l’apologie de l’argent facile et plombe avec son style hardcore et brutal, il diffuse même des clips "adult only" dans lesquels les belles voitures et autres accessoires n’ont rien à envier à celles du rap US.
Par un style extrêmement agressif, Booba parle beaucoup de lui dans son oeuvre ; en cela certains le considèrent comme étant de nature arrogante. Les textes de Booba sont riches en métaphores et ponctués d’un langage grossier. Il est assez jalousé, a priori, à cause de son « Que le hip-hop français demeure en paix ». D’autres rappeurs ont écrit sur lui des textes pas très sympathiques :

  • Mc Jean Gab'1 « même pas renoi même pas Rabza, juste un jaune d'oeuf mal ssé-ca »,
  • Rohff « MC envers toi j'ai pas d'estime, comme la race à ta mère envers la Palestine».

Le clip PitBull : EXcellent - Haut niveau de Hip-hop !



Il pose avec sa voix une grande réussite dans le Joe Starr Bad-Boys « Dis bonjour mauvais garçon ».
Parmi ses amis de Booba on retrouve le rappeur américain Akon et le joueur de NBA métis Tony Parker.


Cliquez pour voir un clip hardcore de Booba en combinaison avec NessBeal

13 commentaires:

Ivri a dit…

Mérci pour toutes ces infotmations, ya pas a dire le metissage juif/noir donne des beaux enfants, mais avent tt des génies!(Lenny Kravitz, Slash etc etc ;D )

Admin a dit…

Merci Ivri pour ton message ! Et je te dirai même qu'en creusant je me rend compte qu'il y en a beaucoup, par exemple je viens d'apprendre que le père de Sean Paul est juif :-)) Je posterai un message sur lui dans les semaines qui viennent.

Anonyme a dit…

Je n'ai jamais vu de site aussi insultant pour la race humaine et avilissant pour nos esprits. On crie au racisme quand les blancs et les noirs font l'apologie de la couleur blanche. Je lis :"Le blog de l'Apologie du Métissage." Que penser de ça?

Vous voulez-faire parler de vous messieurs, mesdames? Evoquez le métissage culturel et vous passerez pour des personnes intelligentes.

Merci d'apporter de l'eau au moulin de la discrimination raciale. Vous faites pitié.

Un métis qui a honte de ce site!!!

Anonyme a dit…

Rectification.

Je n'ai jamais vu de site aussi insultant pour la race humaine et avilissant pour nos esprits. On crie au racisme quand les blancs et les noirs font l'apologie de la couleur blanche ou noir. Je lis :"Le blog de l'Apologie du Métissage." Que penser de ça?

Vous voulez-faire parler de vous messieurs, mesdames? Evoquez le métissage culturel et vous passerez pour des personnes intelligentes.

Merci d'apporter de l'eau au moulin de la discrimination raciale. Vous faites pitié.

Un métis qui a honte de ce site!!!

L'Apologie du Métissage a dit…

A Anonyme ou « au métis qui a honte de ce site », une lectrice a commencé à vous répondre sur l’article consacré à Sean Paul et je l’en remercie.
Ce que je peux vous dire moi, c’est que l’Apologie du Métissage c’est l’apologie de l’amour et de la fraternité, l’apologie de l’ouverture d’esprit et de la mixité et surtout l’apologie de la race humaine : il n’y a rien d’insultant pour la race humaine ni d’avilissant pour nos esprits sur le blog des métis célèbres.

D’autre part, vous n’avez pas du lire vraiment les différents articles, ou regarder les photos et vidéos. L’Apologie du Métissage ne fait l’apologie d’aucune couleur. Sur les métis célèbres, vous trouvez des métis plutôt noir, ou en tout cas foncés (comme Frederick Douglass, Jean-Baptiste Pointe de Sable, Joséphine Baker, Yannick Noah, Jean Tigana, Boris Diaw ou bien d’autres) mais aussi d’autres quasiment blancs (comme Cindy Breakspear, Ingrid Jacquemod qui est blonde, Alexandre Dumas, Yelena Noah, Joachim Noah, Wentworth Miller, Sean Paul, etc.) ! Ce site est l’opposé d’un site qui apporte de l’eau au moulin de la discrimination raciale, il ne fait que lister des personnes célèbres issu du métissage et qui ont donc plusieurs origines comme le dit la première lectrice qui vous a répondu.

Pour ce qui est du métissage culturel, il est largement loué ou évoqué sur ce site, toutes les célébrités ou légendes métis(ses) présentent sur ce site incarnent le métissage culturel et pas uniquement biologique : par exemple lisez les articles sur Ben Harper, sur Joaquim de Noah qui se qualifie de Vicking Africain, sur Wentworth Miller ou sur le peintre cubain Wifredo Lam.

Nous ne faisons pitié à personne mais nous sommes particulièrement désolé que vous n’ayez pas compris.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
L'otre Anonyme a dit…

Moi je dis que votre est enormement déplacé. Et je suis de la 'avis de Anonyme. Ce que vos faites s'appelle tout simplement de l'essentiellisme. Pour contrer cet arguments vous racontez : " Sur les métis célèbres, vous trouvez des métis plutôt noir, ou en tout cas foncés (...) mais aussi d’autres quasiment blancs (...) !"
Ce quyi prouve de toute evidence que ces la notion de race mélangées que vous pronez, quelque soit la couleur de peau qui en ressort, c'est bon pour vous.

La preuve de cette évidence qui vient contredire cette phrase :"Pour ce qui est du métissage culturel, il est largement loué ou évoqué sur ce site, toutes les célébrités ou légendes métis(ses) présentent sur ce site incarnent le métissage culturel et pas uniquement biologique ", est celle donnée par l'exemple de earthe Kitt. Vous dites qu'elle n'a jamais connu son père. Ce qui veut absolument dire qu'elle n'a rien appris de lui. Alors d'où sort son métissage culturel? De vos fantasmes qui croient la biologie liée aux aspirations, aux comportements.

Je suppose que pour vous Claudy siar, keziah Jones, Johnny Clegg ne sont pas métisse pour vous.


Je connais un article qui démonte en pièce la rhétorique que vous faites avec le métissage :

http://www.piankhy.com/modules/news/article.php?storyid=109

Lisez et vous comprendrez rou ceux qui ne sont pas d'accord avec vos propos.

L'otre Anonyme a dit…

Désolé je corige mes fautes d'ortographe.



Moi je dis que votre site est enormement déplacé. Et je suis de l'avis de Anonyme. Ce que vos faites s'appelle tout simplement de l'essentialisme. Pour contrer cet argument vous racontez : " Sur les métis célèbres, vous trouvez des métis plutôt noir, ou en tout cas foncés (...) mais aussi d’autres quasiment blancs (...) !"
Ce qui prouve de toute evidence que c'est la notion de race mélangées que vous prônez, quelque soit la couleur de peau qui en ressort, c'est bon pour vous.

La preuve de cette évidence qui vient contredire cette phrase :"Pour ce qui est du métissage culturel, il est largement loué ou évoqué sur ce site, toutes les célébrités ou légendes métis(ses) présentent sur ce site incarnent le métissage culturel et pas uniquement biologique ", est celle donnée par l'exemple de Eartha Kitt. Vous dites qu'elle n'a jamais connu son père. Ce qui veut absolument dire qu'elle n'a rien appris de lui. Alors d'où sort son métissage culturel? De vos fantasmes qui croient le biologique liée aux aspirations, aux comportements.

Je suppose que pour vous Claudy siar, keziah Jones, Johnny Clegg, etc. ne sont pas métis.


Je connais un article qui démonte en pièce la rhétorique que vous faites avec le métissage :

http://www.piankhy.com/modules/news/article.php?storyid=109

Lisez et vous comprendrez tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vos propos.

Apologie du Métissage a dit…

Merci cher « Otre anonyme » pour votre commentaire et pour l’attention que vous avez portée à notre blog. Nous respectons votre vision des choses mais je ne suis d’accord qu’avec une deux vos remarques :
- « quelque soit la couleur de peau qui en ressort, c'est bon pour vous », en effet , la couleur n’a aucune importance.
- de nombreuse personnalités métisses présentées ici n’ont pas connu un de leur parents, l’exemple que vous donnez est bon et il y en a d’autres, comme Obama par exemple.

Je connais l’article que vous me suggérez, il a été posté sur un autre billet de ce blog et j’ai déjà communiqué notre point de vue.

L'Otre Anonyme a dit…

je vous laisse ces citations qui j'espère vous feront prendre conscience sur la question du racisme et ses corrélatifs (ils sont tirés du même site, que ma suggestion, dans l'article des citations):

« La peau. Ils sont obsédés par la peau. Une seule idée en tête : éclaircir la race. D'un enfant qui naît plus clair que les autres, ils disent qu'il est "sauvé". (...) Plus d'esclavage, plus de fouet, et pourtant il nous suffit d'un claquement de doigts pour qu'elles s'allongent et écartent les cuisses. Éclaircir la race. J'ai cru remarquer que vous regardiez mes servantes. Des négresses, n'est-ce pas ? Mais non. Vous n'imaginez pas la variété des noms qui marquent une toute petite différence de couleur : mulâtresse, chabine, métisse, quarteronne, et j'en passe ...Ici, celui qui est un peu plus clair méprise celui qui est un peu plus sombre. Et nous ? Avec notre peau blanche, nous représentons l'idéal absolu, nous sommes en haut de l'échelle et nous les regardons se bousculer pour escalader les échelons et se casser la gueule, bien évidemment, car survient toujours un gros nègre tout noir qui les fait retomber dans le goudron, comme ils disent ... »

Gilles Perrault « Les vacances de l'oberleutnant von La Rochelle »




« Quand on prétend aimer tout le monde, on n’aime personne. Il n’est pas conforme à l’expérience ni, d’ailleurs, souhaitable d’aimer tout le monde (...). Le goût de l’exotisme ne garantit pas du racisme. Si la curiosité n’est pas la marque du raciste, il ne faut pas en conclure que le goût pour l’exotisme traduise toujours un esprit tolérant, ouvert, non raciste. C’est même parfois le contraire. À travers la recherche de l’exotisme, on cherche à satisfaire un besoin esthétique, on ne va pas à la rencontre de l’autre. On peut aimer la cuisine chinoise sans s’intéresser ni aux Chinois ni à leur culture. On préfère l’image qu’on se fait à partir de soi-même. On projette une image éventuellement idéalisée, mais en tout cas artificielle de l’autre (...) »


La sociologue Dominique Schnapper & Sylvain Allemand in Questionner le racisme

Si ça, ça vous laisse de marbre c'est qu'il n'y a plus d'espoir, et je laisse tomber l'affaire.

Par contre j'aimerai bien que vous me passiez l'adresse du billet du blog concernant le lien que je vous aie suggéré afin d'y jetter un coup d'oeil.

Les métis célèbres a dit…

Bonjour

Le premier extrait ne peut pas laisser de marbre.
D’une part c’est n’importe quoi, d’autre part, il n’y a pas de lien particulier avec les personnalités présentées sur ce blog qui sont simplement des métis(sses) : un parent blanc et un parent noir par exemple. Et personne ne rêve de la couleur blanche ou a honte de sa couleur noire, faut arrêter, on est en 2008 … Après les histoires « d’échelle », ça aussi c’est archi dépassé, le président des US est métis, ce n’est pas pour autant que toutes les femmes blanches vont s’ouvrir aux métis pour foncer la race dans ce cas. Ca ne donne pas envie d’acheter cet ouvrage pour lire des discours de ce genre

Pour le second, soit … Je ne vois pas son intérêt, mais comme il est sorti du contexte, l’ouvrage est peut-être intéressant.

Concernant mes réponses aux premiers commentaires (il y a environ 1 an) qui citaient le site pianky.com, deux exemples, la « polémique » a été assez virulente, les interlocuteurs n’étant pas très courtois, je crois que ça a commencé sur les billets consacrés à Craig David et à Sean Paul (ci-dessous) et je me suis même demandé si de parler de stars à moitié juive et à moitié noires ou asiatiques n’avait pas un peu agacé, car c'est toujours sur ces articles (comme celui-ci avec Booba) que les discussions de ce type naissent :

http://apologiedumetissage.blogspot.com/2007/12/craig-david-le-roi-de-du-r-britannique.html
http://apologiedumetissage.blogspot.com/2007/08/sean-paul.html

Anonyme a dit…

en gros le site qui sert à rien quoi!!!!!!!!!

Apologie du metissage a dit…

Bonjour,

On respecte votre point de vue mais le site n'en est qu'à ses débuts et "même s'il ne sert à rien" nous continuons à l'alimenter plusieurs fois par mois avec foi !

En accès direct, je vous propose ci-dessous une liste non exhaustive, par ordre chronologique, des premiers métis à s'être distingués entre le 16ième et le 19ième siècle !
Vous trouverez ci-dessous une liste de beautés métisses célèbres : mannequins, actrices, chanteuses, musiciennes ou les 4 en même temps qui rayonnent sur les 20ième et 21ième siècles.
Google