Saint-George : le Mozart Noir - Métis musicien des lumières



Le Chevalier Saint-George : un métis musicien des lumières

Saint-George, né en 1745, est un musicien confirmé à l’époque où Mozart, né en 1756, est un jeune homme arrivant à Paris en 1778 (année de naissance du virtuose métis George Bridgetower). A ce moment Saint-George est une des figures du temps, le plus grand violoniste français, et ses concertos pour violon, Mozart les feuillette. Claude Ribbe dans sa biographie du Chevalier renvoie à une composition de Mozart qui est une copie d’un concerto de violon de Saint-George. Il ne les mets pas en concurrence :

"Mozart était un génie, une éponge s’inspirant de tout ce qui lui plaisait, dont Saint-George, et les transformant par son génie propre."


Saint-George a dirigé l’orchestre des Amateurs et a composé de nombreux concertos pour violon, des quatuors à cordes, des symphonies concertantes. Il était candidat pour diriger l’opéra (l'Académie royale de musique). Mais il y a eu une pétition raciste émanant de danseuses et chanteuses de base, mais pas de la Cour, qui ne toléraient pas qu’un « mulâtre », (mot qui était une insulte à l’époque), dirige l’Opéra. La Cour s’est inclinée, mais n’a désigné personne d’autre que Saint-George : autrement dit, on n’a pas pris Saint-George, mais on n’a pris personne d’autre, c’était lui ou rien, on a préféré rien :
Louis XVI, pour trancher, attribua la responsabilité de l'opéra à son intendant des menus, Papillon de La Ferté ...
Les coupables : les chanteuses, Sophie Arnould et Rosalie Levasseur, et la danseuse, Marie-Madeleine Guimard, elles adressèrent un placet à la reine pour « représenter à Sa Majesté que leur honneur et la délicatesse de leur conscience ne leur permettraient jamais d’être soumises aux ordres d’un mulâtre ». Il faut noter que Saint-George reçut le soutien de la communauté musicale parisienne.

Notons que quelques années plus tard, à Londres, un autre métis : George Bridgetower dirigera le prestigieux : « Royal Philharmonic Society Orchestra » ...

Saint-George sera quand même reçu à la cour et deviendra l'intime de Marie-Antoinette, ce qui explique, peut-être, une tentative d’assassinat menée par des hommes de la police secrète de Versailles.

News 2008 - On devrait bientôt voir à la télévision française une série autour de la vie de Joseph de Bologne, le Chevalier de Saint-George interprété par Yannick Noah !
Les autres articles de l'Apologie du Métissage sur le Chevalier de Saint-George :

Pour connaître et comprendre le Chevalier de Saint-George, les deux boutiques (les principales oeuvres sont brièvement commentées) :

Pour acheter le livre dont vous voyez la couverture ci-dessus : The Other Mozart: The Life of the Chevalier Saint-george

3 commentaires:

Anonyme a dit…

L'article sur le Mozart
Noir est très intéressant, c'est peut-être dommage de ne pas signaler les titres de quelques CD et éventuellement quelques manifestations où ses oeuvres ont été jouées.

Apologie du Métissage a dit…

Oui, nous savons, il va falloir que l'on règle ce problème, il en est de même pour Bridgetower, il faut que nous enrichissions ces articles.
A bientôt j'espère !

Admin a dit…

La boutique du Chevalier Saint-George est maintenant en ligne : CD, DVD et ouvrages sur Joseph de Bologne.

En accès direct, je vous propose ci-dessous une liste non exhaustive, par ordre chronologique, des premiers métis à s'être distingués entre le 16ième et le 19ième siècle !
Vous trouverez ci-dessous une liste de beautés métisses célèbres : mannequins, actrices, chanteuses, musiciennes ou les 4 en même temps qui rayonnent sur les 20ième et 21ième siècles.
Google